Historique

1980s

1990s

2000s

2010s

 

Né en 1990, l’AFC Tubize est un club relativement jeune mais il est l’héritier d’un lointain passé qui remonte au début du XXème siècle.

De la fondation au FC Tubize (1919-1963)

Cercle Sportif Tubize (1919-1953)

  • 1919: Fondation du Cercle Sportif Tubizien
  • 1922: Affiliation à l’Union Belge
  • 1925: Démission du club de l’Union Belge
  • 1925: Reconstitution du club
  • 1926: Affiliation à l’Union Belge, matricule 622

Cercle Sportif Espérance Tubize

  • 1926: Fondation et affiliation à l’Union Belge du Cercle Sportif Tubizien, matricule 768
  • 1945: Changement de couleurs : vert et rouge
  • 1946: Changement de dénomination : Football Club Tubize
  • 1950: Démission du club de l’Union Belge
  • 1953: Reconstitution du club sous le nom Club Sportif Espérance Tubize
  • 1953: Affiliation à l’Union Belge, matricule 5632

 

Le FC Tubize et les Amis Réunis Tubize (1953-1990)

En 1963, est opérée la fusion du CSE Tubize avec le CS Tubizien pour former le Football Club Tubize, matricule 5632. Les opposants à cette fusion décident de fonder un autre club, les Amis Réunis Tubize en 1974 qui obtient le matricule 8424 deux ans plus tard.

La création de l’Association Football Clubs Tubize (1990-2002)

La création de l’AFC Tubize, telle qu’on la connaît actuellement, remonte à mai 1990, date de la fusion entre le FC Tubize et les Amis Réunis Tubize. On doit la réussite de ce projet au Président Raymond LANGENDRIES qui l’avait programmée deux ans auparavant lors de son accession à la Présidence du club.

Durant une dizaine d’année, l’équipe première est dirigée par Théo Buelinckx, ancien joueur de Halle, de l’Olympic de Charleroi ou encore de l’Union St-Gilloise. En l’espace de 7 saisons, le club est monté à quatre reprises, pour passer de la Provinciale 3 à la Nationale 3. Philippe Saint-Jean lui succède en 2000. Après une première saison qui le voit rater le tour final pour une victoire, le club remporte le titre de champion de Division 3 lors de sa seconde saison.

  • 2001-2002: Philippe Saint-Jean est nommé entraineur
  • 2002-2003: Promotion en Deuxième Division belge
  • 2003-2004: Qualification pour le tour final (le club termine 4ème de la saison régulière)
  • 2007-2008: Promu en Première Division (le club termine 2ème de la saison régulière)
  • 2008-2009: Réforme de la Première Division (réduction du nombre d’équipes de 18 à 16). Le club termine 17ème de la saison régulière et est relégué

 

Entrée de l’AFC Tubize dans le football rémunéré (2002-2008)

A partir de la saison 2002-2003, l’AFC Tubize accède à la Division 2 Nationale (le club a désormais l’obligation de satisfaire aux règles du « football rémunéré » qui s’appliquent aux clubs de DI et DII nationales). Le club reste à cet échelon jusqu’en 2008 et est régulièrement un outsider pour la montée. Philippe Saint-Jean (à deux reprises, Patrick Wachel ou encore l’ex star des Diables Rouges, Enzo Scifo, se retrouvent à la tête de l’équipe première.

Lors de la saison 2007-2008, l’AFC termine second du championnat de Division 2, derrière Courtrai. Le club marque les esprits durant le tour final : 6 victoires en 6 matchs. Malgré une saison minée par les déboires administratifs d’autres clubs de la Division, L’AFC aligne une série de 17 matches sans défaite et gagne son ticket pour le tour final qui constitue une performance unique dans les annales du football belge. L’AFC franchit le dernier pas et se retrouve en Division 1 Nationale (Jupiler Pro League) !

 

L’AFC Tubize, un club désormais professionnel (depuis 2008)

La montée du club en première division s’accompagne d’une mise au norme à tous les niveaux de l’AFC. Le club a l’obligation règlementaire de devenir professionnel.

Alors que Philippe Saint-Jean renonce à son poste et s’engage à Mons, l’AFC décide de confier la direction de l’équipe au français Albert Cartier.

L’AFC Tubize ne reste qu’une saison parmi les clubs de l’élite belge en 2008-2009 en terminant avant dernier malgré des prestations honorables. Depuis, le club s’est stabilisé en Division 2 avec une notable 6ème place lors de la saison 2013-2014.

 

  • Août 2014: Acquisition de l’AFC Tubize par Sportizen, une entreprise coréenne spécialisée dans le marketing sportif (Nouveau CEO: Mr. Shim Chan-Koo)
  • Octobre 2014: Colbert Marlot est nommé entraineur
  • Décembre 2014: Introduction du nouvel emblème de l’AFC Tubize
  • Janvier 2015: Kim Eun-Jung est nommé coordonnateur sportif

Saison 2014/15

Il y a eu beaucoup de changements à l’AFC Tubize au début de la saison 2014/15. La compagnie coréenne spécialisée dans le marketing sportif, Sportizen, est devenue le nouveau propriétaire de l’AFC Tubize. Sportizen a gagné le titre de la meilleure entreprise coréenne pour avoir acquis un club de football européen. Sportizen a l’ambition de retrouver l’élite du football belge, mais également de développer l’image de l’AFC Tubize à l’international en s’appuyant notamment sur des partenariats entre le club et des clubs coréens en offrant l’opportunité à des joueurs coréens de venir s’imposer en Europe.

Au mois d’août 2014, la direction de l’AFC Tubize saisit l’opportunité de s’attacher les services de deux grands noms. Hwang Jin-Sung s’engage le premier avec les Sang et Or. Elégant milieu de terrain offensif, cet international coréen a été élu MVP de la K-League en 2012. Après une grave blessure en 2013, il décide de relancer sa carrière en Europe. Plus connu en Belgique, Amara Diané est la dernière recrue estivale du club. L’attaquant ivoirien (8 sélections) a notamment porté les couleurs du Stade de Reims, du RC Strasbourg et du Paris SG. Outre leur apport sur le terrain et leur expérience transmise au groupe, Hwang Jin-Sung et Amara Diané ont contribué à la reconnaissance de l’AFC Tubize au delà des frontières de la Belgique.

 

L’AFC Tubize a également décidé de faire confiance à de jeunes joueurs asiatiques. Le virevoltant ailier Lim Yoon-Taek, le talentueux relayeur Nam Seung-Woo et le petit latéral gauche Park Changil sont originaires de Corée du Sud alors que le défenseur Yang Ting vient de l’académie de Chengdu en Chine. Il participera l’année prochaine aux Jeux Olympiques de Rio.

ont eut l’occasion de se montrer en Proximus League, malgré des difficultés compréhensibles pour s’adapter à un nouveau football.

En outre, l’AFC Tubize s’est attaché les services de Kim Eun-Jung. Il fut une des figures marquantes du championnat coréen pendant plus d’une décennie. Véritable idole et attaquant redouté (427 matchs, 120 buts, 55 assists), Kim Eun-Jung a porté 15 fois le maillot de l’équipe nationale. Eprouvant un besoin de changement, il accepte le challenge proposé par l’AFC Tubize, en se lançant dans une carrière de dirigeant. Quotidiennement, Kim Eun-Jung prend part aux entrainements afin d’intégrer au maximum les jeunes Coréens. Il tâche de s’imprégner au fur et à mesure de son nouvel environnement par l’apprentissage d’une nouvelle langue et d’une nouvelle culture. Il est le pont entre le football de la Belgique et de la Corée du Sud.

Saison 2015/16

Si l’intersaison précédente a été marquée par l’arrivée de Sportizen, le dernier été représente lui aussi une nouvelle étape pour le club. Du point de vue des infrastructures, de nombreux locaux ont été réhabilités et modernisés, notamment les vestiaires et la salle de musculation. Le club a également investi dans l’achat de nouveaux équipements afin de mettre les joueurs dans les meilleures conditions.

Sur le plan sportif, l’effectif a été beaucoup renouvelé. Des joueurs nous ont quittés comme Grégoire Neels, Sofiane Kheyari ou Lonsana Doumbouya, et d’autres nous ont rejoints parmi lesquels Mamadou Diallo, Ibrahima Ba, Yoan Baetsch, Clément Fabre, Mégane Laurent et André Camargo qui a fait son retour parmi nous.

Soucieux de développer son image, l’AFC Tubize a accueilli une émission de téléréalité basée sur le football qui fut un grand succès médiatique en Corée du Sud.

Tout ce travail semble porter ses fruits puisque le club effectue un excellent début de saison, sur sa lancée de la fin de saison dernière.